> Dessins > Projet Classe de CP

L'Ogresse et la fleur magique (Kamishibaï)

Publication le Jeudi 01/01/2015

Projet de Kamishibaï réalisé par les élèves de la classe de CP de Cournonterral.

« L'ogresse et la fleur magique »...C'est l'histoire d'une ogresse toute rose, terriblement rose. Elle s'appelle : Rosaline. Elle vit dans un désert. Il est très difficile d'y trouver de la nourriture. Elle est affamée, alors, elle décide de quitter cet endroit.

Elle marche longuement, traverse une forêt et découvre un château :

- " Une immense maison ! Il doit y avoir beaucoup de monde à dévorer."
Des gardes l'entendent et lui interdisent d'entrer... Mais elle a tellement faim qu'elle les croque TOUS...d'un coup : ... les hommes...les armures...les armes ! Après , elle se sent mieux.

- " Ces hommes ont calmé ma faim. Cependant je préfère la chair bien fraîche, la chair de bons petits enfants !"

Elle se cache derrière une immense porte... Elle regarde par le trou de la serrure.
Elle voit deux silhouettes, deux enfants , Jules et Juliette, les enfants du roi, Pierre :
- " Merveilleux ! Je dois m'approcher. Comment faire ? »
Une formule magique lui vient à l'esprit. Elle se met à la chantonner vivement :
« Ogresse, ogresse... tu seras belle comme une princesse »

Et... elle se transforme...en une superbe jeune femme... MAIS... elle a toujours sa couleur terriblement rose. Elle ouvre l'immense porte et d'une voix douce, elle s'adresse aux enfants :

- " Bonjour, Je suis Rosaline, la nouvelle animatrice du château. Je viens jouer avec vous."
Les enfants sourient et s'approchent d'elle. Jules dit : «C'est gentil, mais pourquoi es tu aussi rose ? »L'ogresse s'amuse: " Tu n'aimes pas le rose? "
Juliette ose quelques mots : " Nous aimons cette couleur, mais, une dame aussi ...ROSE ... ça nous fait peur ! "
Elle les rassure : " N'ayez pas peur, je serai votre amie. Je vous propose de préparer un bon petit plat. Qu'aimez-vous déguster ? "
Les deux enfants crient : " De la MAYONNAISE ! "
Alors ils s'enferment tous dans la cuisine où ils font des tonnes de ...MAYONNAISE.
Plus tard, les enfants sont au lit, le ventre plein de cette bonne sauce qu'ils ont fabriquée. Rosaline est contente. Elle se frotte les mains. Elle les enferme dans les caves du château. Elle va chaque jour les gaver de leur plat préféré, les gaver . Ils vont devenir gros et gras :
- " Dans quelques jours, ces enfants seront obèses grâce à la mayonnaise ! Et alors je les dévorerai. "
Pendant plusieurs jours, elle nourrit Jules et Juliette de cette façon.

Un jour, elle part à la découverte du château. Elle constate qu'un autre habitant vit dans ce lieu :

– " Waaaahhh ! Voici un homme majestueux, avec une couronne sur la tête... un roi !... Qu'il est beau ! "

Elle est troublée. Son cœur bat très fort. Elle est encore plus rose que d'habitude ! Elle est sûre d'elle :

– " Ce sera mon copain...NON : ...mon ami : ...NON : ... mon compagnon... NON ... mon amour...Oui, mon amour, pour toujours."

Elle ose s'adresser à lui : " Sire, j'aimerais..."
Elle n'a pas le temps d'en dire plus. Le roi Pierre pleure :

- " Laissez moi tranquille. Je ne veux voir personne... SAUF, mes enfants ! partez ! "
Cependant, elle s'approche un peu. Aussitôt, il hurle :
– " Tant que mes enfants sont absents, je n'ouvre pas les yeux ! "
Mais Rosaline aimerait qu'il les ouvre pour qu'il la voie.

« Cet homme, je l'aime, je veux être toujours auprès de lui »
Elle réfléchit : « Pour cela, je ne dois pas lui faire peur. Donc, la couleur de ma peau d'ogresse doit changer. »
Elle réfléchit encore : « Pour cela il doit ouvrir les yeux pour m'admirer. Donc, ces enfants doivent être avec lui. »
Elle réfléchit encore : « Pour cela, il doit m'admirer. Donc, je vais lui rendre ces petits ... et... JAMAIS PLUS, JE NE MANGERAI D' ENFANTS ! »
Elle pense : « Pour arriver à tout cela, j'ai besoin d'une potion magique. Seul, Drago, le dragon, gardien de la fleur unique peut m'aider... Je lui envoie un "SMS".

Drago lit le message :

– " Rosaline l'ogresse désire un filtre d'amour et de beauté. Elle a raison de me contacter . Je suis le gardien de la grotte où pousse une fleur unique, multicolore."

Il cueille cette fleur pour faire une super potion. Alors il prononce ces paroles :

- " Flora, floramour, Belle De Jour, que le roi Pierre et Rosaline soient amoureux pour toujours. "

Drago trouve un passage secret qui le conduit au château. Il offre la potion à Rosaline. Elle la déguste, s'allonge et s'endort.
Quelques instants plus tard, un souffle secoue le château. L'ogresse se réveille. Elle touche son visage, ses habits. La potion a réussi. YOUPI !
Sa peau ressemble à celle des hommes. Elle est heureuse. Son plan va marcher « Vite, je dois libérer les enfants ! »

Elle les prend endormis dans ses bras. Puis elle les dépose doucement devant le roi. Alors, il sent la présence de ses deux petits :
- " Jules , Juliette, mes chers petits amours, vous êtes là de nouveau !...... MAIS... que vous êtes gros, gros..."
Rosaline s'approche : " Ne vous inquiétez pas, majesté. Je sais comment les rendre en forme, beaucoup moins gras, beaucoup moins gros. "
Le roi s'étonne: " Qui es tu, si charmante jeune femme ? "
Elle répond joyeuse : " Je suis Belle De Jour, et je vous aimerai toujours. Je m'occuperai avec tendresse, sans cesse, de Jules et de Juliette."
Le roi accepte : " Bien sûr, Belle De Jour, reste avec nous, occupe toi de nous avec amour. "
Les enfants se réveillent. Bien sûr, ils ne reconnaissent pas Rosaline, l'animatrice toute rose. Comme promis, elle s'occupe d'eux. Pendant deux années, elle leur mijote des carottes. Ainsi, Jules et Juliette ne sont plus gras et gros. Elle est Belle De Jour. Elle est bien dans ce château. Elle ne mange plus du tout d'enfants. Elle est heureuse avec le roi. Ils ont des enfants, qui jouent avec Jules et Juliette.

 " Là, je suis bien. Enfin toute seule ! " 

 

 Tout à coup elle aperçoit quelqu'un au loin : " Mais ... on dirait un garçon ! Un  humain ! Je vais l'attraper comme on me l'a appris à l'école des ogres. "

Elle court, s'arrête et se cache derrière un buisson  de chèvrefeuille en fleurs. Au fur et à mesure qu'il s'approche, Bibi, l'observe à travers le feuillage.

Elle n'en revient pas :  " Comme il est beau ce garçon ! .... Vraiment  super beau ! " .

Elle n'a plus du tout envie de lui faire peur : " Je ne veux pas l'attraper ... il est trop merveilleux !  J'aimerais bien plutôt faire sa connaissance.... mais, je suis si verte... ma robe  est moche pour un être humain... ça va lui faire peur.

 

Elle reste cachée derrière le buisson. Puis, elle entend des pas.